IMG_0041.JPG IMG_0042.JPG IMG_0045.JPG





La ferme du Mouquet

IMG_0040.JPG AIF MEMORIAL.psd

Pozières
Ce lieu de mémoire témoigne de la grande offensive de 1916 dans la Somme, décidée par le commandant en chef français Joffre, et dont l'objectif est de couper les voies de communication allemandes en provenance du Nord-Est.

Les Australiens aux côtés de Britanniques ont pour mission de dégager Pozières et de remonter vers la Ferme du Mouquet puis la colline de Thiepval. Dès le 23 juillet, premier jour de l'attaque, ils s'emparent des tranchées au sud-ouest du village ainsi que d'un important blockhaus haut de 3 mètres et bâti sur deux niveaux enfouis, qu'ils baptiseront " Gibraltar ".

Les Australiens, après s'être emparés de Pozières, épuisés par d'incessantes contre-attaques de l'artillerie furent relevés le 5 septembre par les Canadiens à la Ferme du Mouquet. Quant au village de Pozières, il avait complètement disparu.

Source.
historial/circuit du souvenir


La ferme du Mouquet

La ferme du Mouquet, située sur la crête de Pozières, était un bastion central de la position défensive des Allemands durant les batailles de la Somme, de juillet à octobre 1916. A l'époque, la ferme détruite était située sur la gauche de la route qui va vers la ferme, sur la crête devant vous. Ses caves et ses tunnels profonds étaient reliés à un réseau complexe de tranchées allemandes creusées dans les champs.
Le 5 août, les Australiens furent les premiers à attaquer cette place forte. Ils venaient de subir l'énorme perte de 17.000 hommes - lors de la reprise de Pozières, à un kilomètre d'ici. Les Australiens remontèrent les pentes, centimètre par centimètre, jusqu'à la ferme du Mouquet. Chaque jour, dans un paysage de cauchemar, sous le feu implacable de l'artillerie, les soldats des deux côtés se battirent à mort pour reprendre des petits tronçons de tranchée. Après un mois de combats acharnés, le 5 septembre, près des ruines de la ferme, les Canadiens prirent la relève des soldats australiens épuisés. Vingt-cinq jours plus tard, la ferme tomba aux mains des Britanniques.
La guerre repassa sur cette crête en 1918. Bien des hommes qui se sont battus et ont perdu la vie en 1916 restent enterrés ici à jamais ; inconnus, mais non oubliés de leur Patrie, l'Australie
.